SHS

Articles

 

Argumentaire :


Aujourd’hui, méditer sur la philosophie de Jacques Derrida (Alger 1930 – Paris 2004) revêt un caractère indispensable, notamment ce qui a trait à l’un des concepts fondateurs, à savoir la déconstruction. Il est question de savoir comment Jacques Derrida a engagé la déconstruction comme outil de critique visant la pensée occidentale depuis les fondations (Platon) jusqu’aux constructions métaphysiques modernes et contemporaines (Rousseau, Hegel, Heidegger, Levinas). L’expression « métaphysique de la présence » demeure l’épine dorsale de la philosophie critique de Derrida dont l’objectif est de dévoiler certaines manifestations métaphysiques dans les textes philosophiques et dans les penchants hégémoniques, telles que le logocentrisme et le phonocentrisme, excluant les marges comme éléments nuisibles au bon fonctionnement de la raison occidentale.

Ce colloque a pour objectif l’étude et la compréhension de la « déconstruction » derridienne dans sa genèse et dans ses évolutions, tout en analysant les concepts-clés de celleci. Il s’agit également de voir le devenir de cette philosophie et ses éventuelles critiques et mises en cause. Quel apport de la philosophie derridienne aujourd’hui ? Permet-elle de mettre en lumière les aspects de la « métaphysique de la présence » ? Dans quelle mesure la critique de cette métaphysique permet de remettre sur scène les marges exclues ?

 

- Programme des Ateliers :                                                                                                - Programme des Plénières :