REPOSITORY Doc's

Troubles minéraux et osseux chez l’hémodialysé

Show simple item record

dc.contributor.author Mostphaoui, Lyes
dc.contributor.author Boudrahem, Sarah
dc.date.accessioned 2019-01-09T09:21:29Z
dc.date.available 2019-01-09T09:21:29Z
dc.date.issued 2018-07-01
dc.identifier.other CDM33/2018
dc.identifier.uri http://univ-bejaia.dz/dspace/123456789/12048
dc.description Mémoire de fin d’étude en vue de l’obtention du diplôme De Docteur en Médecine en_US
dc.description.abstract Le maintien de la calcémie et de la phosphatémie est sous la dépendance d’hormones dont la forme active de la vitamine D et l’hormone parathyroïdienne. Notre compréhension de la régulation du métabolisme phosphocalcique s’est considérablement enrichie et complexifiée ces dernières années grâce à la découverte de nouveaux acteurs dont le FGF23. La maladie rénale chronique (MRC) s’accompagne de troubles minéraux et métaboliques importants regroupés sous le terme de « troubles minéraux et osseux de la maladie rénale chronique ou CKD-MBD pour « chronic kidney disease - mineral and bone disorders ». Ces troubles sont caractérisés par des anomalies biochimiques du métabolisme phosphocalcique, du remodelage et de la minéralisation osseuse et par le développement de calcifications vasculaires. L’hyperparathyroïdie secondaire à l’insuffisance rénale chronique, dont les mécanismes sont aujourd’hui en passe d’être mieux compris et dans lequel la rétention de phosphate joue un rôle important, est un déterminant physiopathologique essentiel dans la survenue des différentes anomalies des tissus osseux et des tissus mous. Des travaux récents ont aussi démontré que les dérégulations du métabolisme des phosphates et du calcium sont fortement associées à la mortalité et la morbidité cardiovasculaire du patient ayant une insuffisance rénale chronique. Après un rappel sur la régulation de la calcémie et de la phosphatémie, nous décrirons dans un premier temps les mécanismes physiopathologiques à l’origine des troubles minéraux et dans un second temps les conséquences de ces troubles minéraux sur le squelette et la paroi vasculaire. La biologie tenant une place importante dans le diagnostic et le suivi thérapeutique de ces atteintes, nous rappellerons les principales recommandations émises par la fondation internationale « Kidney disease improving global outcome (KDIGO) » sur les paramètres biologiques à mesurer. en_US
dc.language.iso fr en_US
dc.publisher Université de béjaia en_US
dc.subject Hémodialyse en_US
dc.subject Troubles minéraux en_US
dc.subject Troubles osseux en_US
dc.title Troubles minéraux et osseux chez l’hémodialysé en_US
dc.type Thesis en_US


Files in this item

This item appears in the following Collection(s)

Show simple item record

Search DSpace


Advanced Search

Browse

My Account