Please use this identifier to cite or link to this item: http://hdl.handle.net/123456789/13186
Title: Analyse Critique De La Capacité Portante Et De Tassement D un Bâtiment R11 TRIPLEX 02 S SOLS Et Renforcement De Sol Par Colonnes Ballastées
Authors: Hadri, Fatima
Imatoukene, Cylia
Bouayade, Djamila ; promotrice
Keywords: Tassement : R+11 : Triplex : S/sol : Sol : Colonnes ballastées
Issue Date: 2019
Publisher: Université Abderahmane MIRA de Bejaia
Abstract: L’objet de la présente étude est le dimensionnement des fondations d’un bâtiment en R+11 avec deux sous-sols, implanté sur un site compressible. Une étude comparative entre les différentes méthodes de calcul de la capacité portante et des tassements à partir des résultats des essais de laboratoire, pressiométrique et de pénétration statique a été présentée. Les conclusions suivantes peuvent être tirées de cette étude : - Les essais de laboratoire ont montré que le sol supportant l’ouvrage est peu à plastique et présentant une certaine compressibilité, - La classification à partir de l’essai CPT, basée sur l’abaque de Robertson, a montré qu’il s’agit des sols argileux limoneux à limons argileux sableux sur une profondeur d’investigation de 20 m. Ces résultats sont en concordance avec les sondages carottés. - Les essais pressiométriques ont montré des sols normalement consolidés en surface et des sols marneux surconsolidés en profondeur. - Les valeurs de la capacité portante du sol sous le radier sont différentes pour les trois méthodes avec une valeur minimale de 1.11 bars donnée par le CPT. Cette différence est probablement liée au fait que les mesures avec le pénétromètre statique sont effectuées chaque 20 cm contre 2 m pour le pressiométre. Cette contrainte admissible est insuffisante comparée à la charge transmise par l’ouvrage qui est de l’ordre de 1.62 bars à l’ELS. - Les tassements sous le radier (au centre et au bord), calculés avec la méthode œdométrique, sont supérieurs à ceux donnés par le pressiomètre. Ce dernier sous-estime les tassements. - Les tassements différentiels sont excessifs (supérieurs à 10 cm). Le choix de la méthode de renforcement doit être en adéquation avec le but recherché (réduit le tassement et augmenter la capacité portante du sol). Enfin de réduire les tassements on opte pour un renforcement de sol par colonnes ballastées de 0.8 m de diamètre et 16 m de longueur, avec un maillage de 2.28 m Le nombre total de colonnes sous radier est de 191 colonnes. Les tassements obtenus après renforcement du sol sont réduits de plus de 80% par rapport aux tassements dans le sol vierge, les tassements induit seront de l’ordre de 9.6 cm, ces tassements sont admissibles vis-à-vis des règlementations.
Description: Option : structure
URI: http://hdl.handle.net/123456789/13186
Appears in Collections:Mémoires de Master



Items in DSpace are protected by copyright, with all rights reserved, unless otherwise indicated.