REPOSITORY Doc's

Traumatisme de l’Abdomen

Show simple item record

dc.contributor.author Azzag, Samira
dc.contributor.author Messaoudi, Sofia
dc.date.accessioned 2017-10-15T08:44:04Z
dc.date.available 2017-10-15T08:44:04Z
dc.date.issued 2017-07-01
dc.identifier.other CDM06/2017
dc.identifier.uri http://univ-bejaia.dz/dspace/123456789/4160
dc.description Mémoire de fin de cycle en vue de l'obtention du diplôme de docteur en médecine en_US
dc.description.abstract Les traumatismes de l’abdomen, qu’ils soient fermés ou ouverts constituent une cause non négligeable de morbi-mortalité. Nous avons mené une étude rétrospective, allant du 1er janvier 2011 au 31 décembre 2016, au service de chirurgie viscérale du CHU de Bejaia. Nous avons colligé 124 patients, on a enregistré le plus de cas de traumatismes abdominaux durant les 02 années 2011 et 2016, une fréquence importante a été notée en été, une nette prédominance masculine a été retrouvée. 80.5% de nos patients avaient un âge inférieur à 45ans. Dans notre étude, les contusions abdominales étaient le principal motif d’hospitalisation avec un taux de 54 %, causées majoritairement par les AVP (64%). Les plaies abdominales occupaient la deuxième position, dominées par les agressions par arme blanche (87,72%). Sur le plan clinique, 62.90 % des patients étaient stables hémodynamiquement, l’hypochondre a été le point d’impact le plus touché lors des contusions abdominales. Lors des plaies, l’épigastre et la région basi thoracique gauche étaient le siège le plus souvent atteint. Sur le plan biologique, seul 15,32% des patients avaient une hémoglobine inférieure à 11 g/dl. Sur le plan radiologique, l’échographie abdomino-pelvienne a été réalisé chez 65.32% des patients qui a montré un épanchement intra abdominal dans 60.49% des cas. La TDM a été réalisée chez 21.77% des patients. Les lésions spléniques occupaient le premier rang (23.48%). Les lésions hépatiques venaient en deuxième position (20.41 %). L’atteinte intestinale était retrouvée chez 9.09% des patients. 63.71% ont bénéficié d’un TRT chirurgical (80.65% des traumatisés de la rate ont été splénectomisés) contre 36.29% des cas qui ont bénéficié d’un TRT conservateur (83.33% des atteintes rénales et 62.97% des atteintes hépatiques ont été respectées). Le taux de mortalité était de 5.65% et de morbidité était de 8.06%. en_US
dc.language.iso fr en_US
dc.publisher Université de béjaia en_US
dc.subject Abdomen : Traumatisme en_US
dc.title Traumatisme de l’Abdomen en_US
dc.title.alternative a propos de 124 cas en_US
dc.type Thesis en_US


Files in this item

This item appears in the following Collection(s)

Show simple item record

Search DSpace


Advanced Search

Browse

My Account