REPOSITORY Doc's

Les Nouvelles technologies de l'information et de la communication et le developpement durable en Algerie

Show simple item record

dc.contributor.author Yahiaoui, Moussa
dc.contributor.author Djenane, Abdelmadjid(Rapporteur)
dc.date.accessioned 2018-02-19T07:35:45Z
dc.date.available 2018-02-19T07:35:45Z
dc.date.issued 2008
dc.identifier.uri http://univ-bejaia.dz/dspace/123456789/7270
dc.description Option : Espace, Développement et Mondialisation en_US
dc.description.abstract Depuis les réformes du secteur des télécommunications en 2000 l’Algérie avait multiplié les initiatives d’investissements dans les technologies de l’information et de communication. Les NTICs sont considérées des outils privilégiés et modernes de communication et d’échanges de par le monde. La mise en place d’une infrastructure cognitive comme le satellite (ASAL), le Technoparc spécialisé dans les Tics et la fibre optique quadrillent le territoire national en vue entre autre d’une utilisation de l’internet à haut débit. L’ensemble de ces technologies ouvrent de véritables opportunités pour l’information et la communication en Algérie à l’ensemble des utilisateurs : Entreprises(R§D et veille technologique), Institutions universitaires et de recherches, centres et instituts spécialisés et tous les citoyens. Les réalisations en NTICs sont nombreuses et ont commencé à transformer durablement la société ancienne et l’édification de la société de l’information (économie fondée sur la connaissance) s’installe progressivement dans toutes les sphères économiques et sociales. Par ailleurs, il y a eu l’intégration de la dimension environnement dans les réformes économiques engagées par les pouvoirs publics suite à l’adoption d’une stratégie nationale sur l’environnement en 2001 afin de préserver le capital naturel en constante dégradation. Le plan national d’actions sur l’environnement et le développement durable (PNAE-DD) impose, désormais, une dimension environnement à tous les plans et programmes économiques publics ou privés et ainsi le développement durable des territoires est devenue le paradigme de l’action et des politiques publiques du pays. La définition et la mise à niveau des cadres législatif et institutionnel ont été les premières actions des pouvoirs publics, et l’application de la taxe sur la pollution depuis 2005 vise à concrétiser plus d’équité entre les citoyens « le principe : pollueur –payeur ». Ensemble les NTICs et le développement durable des territoires auront à structurer le développement économique futur de l’Algerie. D’ailleurs le schéma national de l’aménage - ment durable du territoire (SNAT 2025), consacre le tourisme comme moteur de l’économie nationale aux cotés des nouvelles technologies de l’information et de la communication en prévision de l’épuisement inévitable des hydrocarbures. en_US
dc.language.iso fr en_US
dc.publisher Université Abderrahmane mira bejaia/aboudaou en_US
dc.subject economie : developpement durable : energie renouvelable : nouvelles technologies : communication : information en_US
dc.title Les Nouvelles technologies de l'information et de la communication et le developpement durable en Algerie en_US
dc.title.alternative Discours et pratiques en_US
dc.type Thesis en_US


Files in this item

This item appears in the following Collection(s)

Show simple item record

Search DSpace


Advanced Search

Browse

My Account