Please use this identifier to cite or link to this item: http://hdl.handle.net/123456789/10613
Title: Contribution à l'identification des éctoparasites des poissons du golfe de Bejaia
Authors: Sadouni, Soraya
Ramdane, Z.(Encadreur)
Keywords: Poissons
Morphologie générale
Parasites de Poissons
Arthropodes
Branchioures
Cycle de développement
Monopistocotylea
Polypistocotylea
Issue Date: 2007
Publisher: Université de Béjaia
Abstract: L’examen des branchies et de la surface externe de 1725 individus de poissons appartenant à 40 espèces et 16 familles différentes et péchés dans le golfe de Béjaïa entre avril 2005 et mai 2006, nous a permis de récolter 2761 ectoparasites appartenant à deux classes différentes Crustacea et Monogenea. Dans la classe des Crustacea, nous avons prélevé 1727 Copépodes, 776 Isopodes et 1 Branchioure, dans la classe des Monogenea, nous avons prélevé 257 Monogènes appartenant aux deux sous classes Monopisthocotylea et Polypisthocotylea. Parmi les Monogènes, on a identifié 3 espèces, Pagellicotyle mormyri (Lorenz, 1878), Polylabris tubiccirus (Paperna et Kohn, 1961), Atriaster heterodus (Lebedev et Parukhin, 1969) et 4 genres, Microcotyle (Van beneden et Hesse,1863), Choricotyle (Van beneden et Hesse,1863), Gotocotyle (Ishii,1936) et Lamellodiscus (Oliver,1987). Chez les Copépodes, nous avons identifié 11 genres différents :Hatschekia (Poche, 1902), Caligus (Müller, 1785), Clavellopsis (Wilson, 1915), Clavella (Oken, 1815), Clavellisa (Wilson,1915), Lernaea (Linnaeus,1758), Peroderma (Heller,1868), Lepeophteirus (Nordmann,1832), Ergasilus (Kroyer,1863), Lernanthropus (Blainville,1822) et Bomolochus (Von Nordmann,1832). Concernant les Isopodes, 3 genres différents ont été identifié, il s’agit de Anilocra (Leach,1818), Cerathotoa (Dana,1852) et Gnathia (Boué et Chanton,1971). Le cacul des indices parasitologiques montre que les deux genres Hatschekia et Gnathia sont les plus importants parmi les ectoparasites recensé dans le golfe de Béjaïa. La répartition des indices parasitaires par saison, montre que les deux saisons chaudes (printemps et été) enregistrent une augmentation des charges parasitaires. La répartition des indices par sites de Pêche révèle que c’est le site de l’oued Sommam qui présente les indices d’infestation les plus élevés.
Description: Option : Biologie de la Conservation et Eco-développement
URI: http://univ-bejaia.dz/dspace/123456789/10613
Appears in Collections:Mémoire de magister

Files in This Item:
File Description SizeFormat 
Contribution à l'identification des éctoparasites des poissons du golfe de Bejaia.pdf4.95 MBAdobe PDFView/Open


Items in DSpace are protected by copyright, with all rights reserved, unless otherwise indicated.