Please use this identifier to cite or link to this item: http://hdl.handle.net/123456789/10614
Title: Contribution à l'etude de la diversité algale notamment les cyanobacteries dans trois plans d'eau de la region de Bejaia
Authors: Djouad, Salima
Zebboudj, A. (Encadreur)
Keywords: Algue
Cyanobactéries
Taxinomie
Eaux douces
Diversité floristique
Milieux aquatiques
Issue Date: 2007
Publisher: Université de Béjaia
Abstract: L’étude de la diversité des algues notamment les cyanobactéries de trois milieux aquatiques urbains et périurbains de la région de Béjaia, willaya située à L’Est d’Alger, a été réalisée durant un cycle semestriel allant de mai à octobre de l’année 2007. Au total, quatre vingt dix échantillons d’algues planctoniques et périphytiques ont été récoltées au cours de cette période, à rythme d’une récolte tout les 21 jours. Les milieux étudiés ont été choisis pour leur richesse floristique ainsi que pour leur importance écologique. Il s’agit de la lagune Tamelaht à eau salée, le lac Mézaia à eau douce et l’embouchure de l’oued Soummam à eau saumâtre. Les récoltes d’algues, les prélèvements d’eau destinés aux différentes analyses chimiques ainsi que les mesures des paramètres physico-chimiques sur le terrain ont été effectués en sub-surface pour chaque plan d’eau étudié. Les analyses physico-chimiques ont révélé une hétérogénéité spatiale et temporelle des caractéristiques des trois biotopes. Les récoltes d’algues analysées microscopiquement se sont révélées par une richesse floristique qualitativement et quantitativement fort importantes. En effet, la flore algale des trois milieux étudiés est constitué par 68 genres comprenant 161 taxons (diatomophyceae incluses), se répartissant entre 85 Schizophyta (Cyanophyceae), 09 Euglenophyta, 02 Pyrrophyta, 16 Chromophyta et 49 Chlorophyta. Parmi ces taxons, soixante neuf sont des nouveautés pour la région de Béjaia Pour chaque taxon étudié, sont fournies les dimensions du thalle et des structures cellulaires, la distribution géographique, l’apparition dans les milieux de récoltes et des photos. Les biotopes étudiés sont floristiquement riches en espèces et très hétérogènes. Cette richesse floristique se caractérise par 76 taxons pour la lagune Tamelaht, 119 pour le lac Mézaia et 54 pour l’embouchure de l’oued Soummam. Les schizophytes prédominent en nombre de taxons avec la famille des Oscillatoriaceae. Cependant, l’analyse de ce groupe a révélé la présence de 13 espèces à potentiel toxique dans les trois milieux dont 10 présentes à la lagune Tamelaht, 12 dans le lac Mézaia et 4 au niveau de l’embouchure de l’oued Soummam : Microcystis Flos-aquae , Microcystis wesenbergii, Pleurocapsa sp, Spirulina subsalsa, Synechocystis aquatili, Anabaena affinis, Nostoc sp, Raphidiopsis sp, Lyngbia major, Lyngbia majusculata, Oscillatoria formosa, Oscillatoria limosa, Oscillatoria tenuis L’étude semi-quantitative des algues a permis d’évaluer l’état trophique des différents plans d’eau étudiés ainsi que leur niveau d’eutrophisation à travers les critères de chlorophylle « a » et d’oxygène dissous.
Description: Option : Biologie de la Conservation et d’Eco-développement
URI: http://univ-bejaia.dz/dspace/123456789/10614
Appears in Collections:Mémoire de magister

Files in This Item:
File Description SizeFormat 
Contribution à l'étude de la diversité algale notamment les .pdf6.82 MBAdobe PDFView/Open


Items in DSpace are protected by copyright, with all rights reserved, unless otherwise indicated.