Please use this identifier to cite or link to this item: http://hdl.handle.net/123456789/12013
Title: Tuberculose ganglionnaire cervicale
Other Titles: étude rétrospective sur 17 cas
Authors: Djouadi, Assia
Taarkoubt, Naima
Keywords: Tuberculose
Tuberculose ganglionnaire
Issue Date: 1-Jul-2018
Publisher: Université de béjaia
Abstract: Malgré l’efficacité actuelle de la chimiothérapie anti bacillaire, La forme ganglionnaire périphérique de la tuberculose continue à poser des problèmes thérapeutiques, fonctionnels et esthétiques. L’objectif principal de notre travail est d’évaluer le profil des patients atteints de la tuberculose ganglionnaire résistante au traitement médical et adapter la prise en charge. Secondairement l’évaluation du profil épidémiologique de la tuberculose ganglionnaire, enfin participer à l’amélioration de la prise en charge de cette forme de la tuberculose extra pulmonaire. Il s’agit d’Une étude rétro prospective qui s’est déroulée sur une période de 28 mois allant de janvier 2016 au mis de mai 2018, concernant 17 patients qui présentent une tuberculose ganglionnaire cervicale confirmée histologiquement. Plusieurs paramètres ont été analysés, essentiellement les antécédents, les aspects cliniques, et par acliniques, ainsi que les modalités thérapeutiques médicales et chirurgicales. L’âge moyen de nos patients était de 25 ans. Une prédominance féminine a été notée dans 72%. La tuméfaction cervicale est le motif le plus fréquent retrouvé dans 82.35% .l’association diabète-tuberculose n’a pas été notée, un patient a été immunodéprimé. Les adénopathies ont été multiple dans 23.52% des cas, la localisation était dans 88,32% des cas en zone II. La nécrose caséeuse à l’histologie était un critère d’inclusion à l’étude. Un traitement médical de 6 mois a été suivi dans 35.14 % des cas, 12 mois dans 29.41% des cas. Un curage ganglionnaire a été réalisée dans 70.58 % et 29.41% ont bénéficié d’une adénectomie ganglionnaire .L’évolution après le traitement était bonne dans la majorité des cas. Les adénopathies cervicales constituent l’une des manifestations les plus fréquentes de tuberculose extra pulmonaire. Elle touche les deux sexes à un âge jeune, avec une prédominance féminine .elle pose essentiellement des difficultés diagnostiques et thérapeutiques. Le diagnostic est souvent retenue sur les données anatomopathologiques, la culture détermine l’espèce responsable qui est dans la moitié des cas du au Mycobactérie Bovins, un germe résistant, et sa sensibilité mais n’est pas un examen de routine. Dans la majorité des cas La combinaison de, la chirurgie et le traitement médical donne une évolution favorable.
Description: Mémoire de fin d’études en vue de l’obtention du diplôme de Docteur en Médecine
URI: http://univ-bejaia.dz/dspace/123456789/12013
Appears in Collections:Mémoire

Files in This Item:
File Description SizeFormat 
Tuberculose ganglionnaire cervicale.pdfPdf5,24 MBAdobe PDFView/Open


Items in DSpace are protected by copyright, with all rights reserved, unless otherwise indicated.