lailemm.jpg

Laboratoire de recherche / formation en Langues Appliquées et Ingénierie des Langues en Milieu Multilingue (LAILEMM) مخبر التكوين و البحث العلمي في اللغات التطبيقية و هندسة اللغات

Intitulé du Laboratoire : Langues Appliquées et Ingénierie des Langues en Milieu Multilingue

Acronyme : LAILEMM

Localisation : Faculté des Lettres et des Langues – Campus Aboudaou – Université A. Mira – Bejaia

Directeur : AMMOUDEN M’hand

Contact : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.  

Fax : 034 22 15 47

 

CRÉATION ET ARRÊTÉS

Le laboratoire de recherche et de formation en Langues Appliquées et Ingénierie des Langues en Milieu Multilingue (LAILEMM) est l’un des projets de développement de la recherche que l’université de Bejaia a inscrit dans la compétition nationale et internationale. Agréé par le ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, il a été créé par l’arrêté n° 93 du 25 mars 2010, sous la direction de professeur Mme BOUALIT Farida, désignée par l’arrêté N°168 du 23 juin 2010. Le mois de septembre 2015, Mr AMMOUDEN M’hand a été élu nouveau directeur du laboratoire LAILEMM (Arrêté n°430 du 21 octobre 2015).

 

MEMBRES DU CONSEIL DU LABORATOIRE (CHEFS D’EQUIPES)

Pr AREZKI Abdenour

Dr AMMOUDEN M’hand

Dr BELHOCINE Mounya

Dr KASRI-AOUN Kheira

Dr MEKSEM Zahir

 

MISSIONS DU LABORATOIRE LAILEMM

Les travaux des 5 équipes qui composent le laboratoire LAILEMM visent, entre autres, à :

-   contribuer à ce que l’université s’ouvre davantage sur son environnement socio-économique et œuvrer pour que la recherche portant sur les langues ait un impact positif sur l’environnement extra-universitaire ;  

-   parfaire la formation des enseignants en langues appliquées et en ingénierie des langues afin de leur permettre d’effectuer des recherches en langues appliquées et en ingénierie des langues et d’élaborer des méthodes  et des outils didactiques et scientifiques à même de répondre aux exigences de l’échange diversifié entre l’université et son environnement socioprofessionnel et socioéconomique ;

-   favoriser la recherche en langues destinées à des publics spécifiques (Langues de spécialités, langues appliquées, langues sur objectifs spécifiques, etc.);

-   développer un enseignement de proximité qui permet à l’étudiant de maîtriser une langue en rapport avec des besoins liés à son environnement universitaire et extra-universitaire;    

-   optimiser le travail de recherche sur les langues (arabe, français et tamazight), étant donné que les équipes (spécialisées chacune dans une langue) travaillent en synergie les unes avec les autres ;

-   étudier les phénomènes sociolinguistiques découlant de la coexistence des langues (mélange de langues et discours plurilingues, interprétariat et traduction, etc.) ;

-   renforcer le rapprochement entre les langues et favoriser le développement de la compétence plurilingue et pluriculturelle et des compétences de médiation linguistique, culturelle et didactique;

-   sensibiliser au rôle que peuvent jouer les langues maternelles dans l’enseignement des langues étrangères ;

-   favoriser le développement de stratégies d’enseignement/apprentissage qui prennent en considération les implications de la coexistence des langues et permettent de tirer profit du multilinguisme et du plurilinguisme ;  

-   accompagner et orienter les doctorants dans leurs travaux de thèse et de recherches scientifiques et de diffusions des résultats de leurs recherches ;

-   lancer des offres de services au profit d’institutions et d’entreprises (expertise et/ou conception de programmes et de moyens didactiques, formations en langues de spécialités et sur objectifs spécifiques, etc.).