LMPA


LMPA006.jpg

Présentation

 

Le laboratoire des matériaux polymères avancés (LMPA) comporte 04 équipes de recherche totalisant 34 chercheurs dont 03 Professeurs, 12 maîtres de conférences et 19 doctorants. Le LMPA est né du regroupement de quelques équipes de recherche activant depuis plus d'une décennie dans le Laboratoire des Matériaux Organiques (LMO) dans le but de développer de nouvelles thématiques autour de l'éco-conception de matériaux polymères (biocomposites, polymères issus de ressources renouvelables, bioprocédés, etc.), qui font l'objet aujourd'hui d'un grand intérêt de la part des scientifiques et des industriels.

 

Les activités de recherche du LMPA s'articulent autour de 04 grands axes que sont:

-  Dégradation des matériaux polymères

- Formulation de  matériaux biocomposites à base de matrices thermoplastiques à renforts cellulosiques pour des applications structurales

-  Etude des interfaces, interphases et relations structure/propriétés des matériaux polymères

-  Valorisation des ressources naturelles renouvelables appliquées à la nanotechnologie des polymères

 

Ces thématiques sont complémentaires et permettent une mutualisation des efforts de recherche qui se traduiront par une meilleure production scientifique, un impact technologique, une formation doctorale de qualité et des perspectives de regroupement avec d’autres laboratoires algériens.

 

Le LMPA apportera ses connaissances et compétences dans le domaine des matériaux polymères innovants à travers les nombreuses collaborations dans le cadre de projets de recherche nationaux et internationaux.

 

Objectifs de recherche scientifique et de développement technologique :

 

Les objectifs de recherche du LMPA visent à l'amélioration de la durabilité des matériaux polymères et de leurs performances, la protection de l'environnement par la mise en œuvre de nouveaux matériaux  biocomposites et nanobiocomposites, la mise au point de bioprocédés et la valorisation des ressources naturelles renouvelables telles que les fibres cellulosiques et les argiles minérales et leurs applications dans la nanotechnologie des matériaux polymères.

La performance des matériaux polymères dépend des interactions aux interfaces et interphases qui font l'objet d'une thématique propre au laboratoire.

La prise en compte du facteur environnemental dès la conception du matériau (éco-conception) ainsi que l’évaluation environnementale (Analyse du cycle de vie) implique l’utilisation de matrices polymères biosourcés en remplacement des ressources fossiles. De plus, la fin de vie peut être gérée de manière alternative à l’incinération et la mise en décharge en utilisant le compostage, la biodégradation ou le recyclage.

Le LMPA privilégie la formation de jeunes chercheurs compétents en mesure de répondre aux besoins de l'industrie locale et nationale en créant des passerelles entre le laboratoire de recherche et le secteur socio-économique. 

 

Thèmes mis en œuvre :

 

Les recherches développées au sein du laboratoire touchent aux aspects de recherches fondamentale et appliquée portées sur l'innovation technologique. Les thèmes mis en œuvre par le LMPA sont: 

 

- Etude de la dégradation de matériaux polymères comprenant des homopolymères, copolymères, mélanges polymères, biocomposites, nanocomposites et nanobiocomposites dans différents environnements (vieillissement naturel, test UV accéléré, vieillissement hydrothermique, thermooxydation, irradiation gamma et biodégradation).

- Etude des effets de la nanostructure et des interactions nanocharge-matrice-compatibilisant  sur la cinétique de dégradation des matériaux nanobiocomposites dans différents milieux.

- Etude des effets du facteur de forme, du taux et du type de charge sur  la cinétique de dégradation de matériaux biocomposites et nanobiocomposites dans différents environnements.

- Modélisation de la cinétique de dégradation de matériaux polymères.

- Formulation de matériaux biocomposites à base de mélanges polymères/fibres cellulosiques.

- Caractérisation des propriétés fonctionnelles de matériaux biocomposites et étude de leurs performances.

- Effets des interfaces sur les propriétés des matériaux polymères multiphasiques.

- Modification des interfaces par voies chimique et physique (extrusion réactive, fonctionnalisation des polymères, modification chimique des fibres, etc.).

- Valorisation des polymères biosourcés.

- Valorisation des argiles et des fibres forestières algériennes pour des applications en nanobiotechnologie.

- Elaboration de nanobicomposites à base de matrice biopolymère et de nanocharge minérale.

- Elaboration de composites à base d'une matrice biopolymère et de charges cellulosiques.

 

Mots-Clés :

Polymères, argiles, fibres cellulosiques, nanocomposites, biocomposites, durabilité, dégradation, interface, interphase,  modélisation, ressources renouvelable.

 

 

Directeur du laboratoire:

Pr.KACI Mustapha